NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication grâce au professionnalisme d'une équipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous êtes au cœur de l'événement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Manifestations interdites à Conakry contre la hausse du prix du carburant


Manifestations interdites à Conakry contre la hausse du prix du carburant
Un homme vend du carburant au « marché noir » à côté d’une station service de Conakry, en janvier 2007. | PHOTO: GEORGES GOBET/AFP
Depuis début juillet, des manifestations ont lieu régulièrement en Guinée pour protester contre des mesures d’austérité.
 
A coups de canon à eau et de gaz lacrymogènes, la police guinéenne a dispersé, lundi 23 juillet, deux marches organisées pour réclamer l’annulation de la hausse du prix du carburant. La manifestation de quelques dizaines de personnes, à l’appel des « Forces sociales », une nouvelle coalition de la société civile, avait été interdite par le gouverneur de Conakry et s’est soldée par l’arrestation de dix personnes. Après avoir été présentées au procureur de la République, elles ont été relâchées dans l’après-midi et laissées en liberté provisoire.
 
Des syndicalistes quant à eux se sont repliés à la Bourse du travail, où ils ont tenu un meeting au cours duquel ils ont annoncé « une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national ».
 
En Guinée, depuis début juillet, syndicats et membres de la société civile tentent de mobiliser contre une hausse de 25 % du prix du carburant à la pompe, passé de 8 000 francs guinéens à 10 000 francs guinéens le litre (de 76 à 95 centimes d’euros) le 1er juillet dernier.
 
A la station-service de Bambeto, en banlieue de Conakry, Moustafa Diallo soupire avant de reprendre le volant de son taxi, le réservoir à moitié plein : « Les chiffres défilent beaucoup trop vite. Je consomme 20 litres par jour, ce qui fait maintenant 200 000 francs guinéens [19 euros]. Avec ce que je donne au patron, à ma famille et à la police, où voulez-vous que je trouve une telle somme ? »
 
Malgré la grève, les manifestations et les journées « ville morte », le gouvernement ne fléchit pas car il s’agit d’un « réajustement inévitable » lié à la hausse des cours mondiaux du pétrole, selon Amara Somparé, ministre de l’information. « Nous ne produisons pas de pétrole et sommes donc soumis aux prix du marché. Les subventions représentent près de 100 milliards de francs guinéens de pertes par mois. »
 
« Les exportations de bauxite [dont le pays détient les plus grandes réserves mondiales] ont été multipliées par trois en un an mais cela ne s’est pas traduit proportionnellement dans les recettes, précise un économiste. Le Fonds monétaire international [FMI] a donc formulé une série de recommandations. En février, le gouvernement s’est engagé en choisissant les mesures les plus simples à appliquer mais pas forcément les plus équitables. »
 
« Droits régaliens »
 
« Il fallait réduire des dépenses ! s’insurge Abdourahman Sano, membre de la société civile. Le train de vie de l’Etat est insupportable, de hauts cadres s’enrichissent, 87 % des marchés publics sont passés de gré à gré et on accorde des exonérations ahurissantes aux compagnies minières. »
 
« Le riz, le sac de charbon, tout a augmenté ici, car l’économie repose sur le transport routier », explique Souleymane Diallo, un bijoutier qui a décidé de fermer boutique en signe de protestation. « Pour limiter cette inflation, nous subventionnons les produits de première nécessité, assure Amara Somparé. Les importateurs de riz se sont engagés à ne pas augmenter leurs prix. »
 
Le 16 juillet, à l’appel des Forces sociales, quelques milliers de personnes étaient descendues dans les rues de Conakry aux cris de « 8 000 c’est bon, 10 000 c’est non ! » en référence à l’augmentation du prix du carburant. « Pour la première fois depuis dix ans, nous parlons à nouveau d’une seule voix ! », se félicite l’un des membres de la nouvelle coalition. Mais, derrière cette apparente unité, « il y a des intérêts, des luttes d’ego, des ambitions politiques », décrypte un diplomate, plutôt pessimiste sur l’avenir du mouvement.
 
Parallèlement, les syndicats dénoncent une mesure « unilatérale ». « Le gouvernement devait nous appeler plutôt que d’agir en pharaon », regrette Mamadou Mansaray, secrétaire général adjoint de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée. « Il n’y a pas eu suffisamment de concertation, concède le ministre Amara Somparé. Mais rien ne nous oblige à consulter les syndicats. Il est temps de rétablir l’Etat dans ses droits régaliens. »

 Commentaires

LIRE AUSSI...

De Reims à Conakry, le retour forcé et les rêves avortés de Mouminy

De Reims à Conakry, le retour forcé et les rêves avortés de Mouminy
Mar 11 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Alors qu’un pacte migratoire vient d’être adopté à Marrakech, ce jeune homme, arrivé en France à 16 ans, a été expulsé en Guinée et contraint d’interrompre ses études.   Du paysage qui défile... Lire la suite >

Ghana : ce projet de cathédrale qui met à mal la laïcité

Ghana : ce projet de cathédrale qui met à mal la laïcité
Mar 11 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

L'annonce de la construction d'une cathédrale nationale avait été faite en 2017 lors du 60e anniversaire de l'indépendance. Un an après, l'imbrication entre pouvoir et religion suscite la polémique.   La symbolique est forte. ... Lire la suite >

Sénégal : un second tour à prévoir pour la présidentielle ?

Sénégal : un second tour à prévoir pour la présidentielle ?
Jeu 06 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

Sur la base d'un sondage de l'institut Stat Info publié lundi 3 décembre, tout n'est pas encore gagné pour un K.-O. en faveur de Macky Sall, qui fait pourtant la course en tête.   Après avoir investi son candidat en grande pompe, samedi 1er... Lire la suite >

Les « gilets jaunes » vus d’Afrique : entre humour, craintes et espoirs

Les « gilets jaunes » vus d’Afrique : entre humour, craintes et espoirs
Jeu 06 Déc 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Sur un continent habitué aux mouvements de colère comme aux ingérences françaises, les internautes observent les événements avec une pointe de dérision.   Dakar, Bamako, Tunis ou Abidjan… Les images de la France insurgée ... Lire la suite >

Tchad - Idriss Déby en Israël : les vraies raisons d'un voyage inattendu

Tchad - Idriss Déby en Israël : les vraies raisons d'un voyage inattendu
Mar 04 Déc 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Qu'est-ce qui a bien pu conduire le président tchadien à effectuer sa visite en Israël alors que son pays soutient la cause palestinienne ? Éléments de réponse.   Le voyage du président tchadien en Israël, qualifié... Lire la suite >

Nigeria/corruption: demande de mandat d'arrêt contre une ex-ministre du Pétrole

Nigeria/corruption: demande de mandat d'arrêt contre une ex-ministre du Pétrole
Mar 04 Déc 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'agence anti-corruption du Nigeria va lancer un mandat d'arrêt contre l'ex-ministre du Pétrole Diezani Alison-Madueke, actuellement poursuivie au Royaume-Uni, afin qu'elle soit jugée dans son pays pour le détournement présumé de millions de... Lire la suite >

Un an après le discours de Macron à Ouagadougou, la politique africaine de la France a-t-elle changé ?

Un an après le discours de Macron à Ouagadougou, la politique africaine de la France a-t-elle changé ?
Jeu 29 Nov 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Sécurité, aide, migrations, réconciliation des mémoires… passage en revue des mesures prises par le président après ses promesses du 28 novembre 2017.   Ce fut une séquence risquée, dans « un amphithéâtre... Lire la suite >

La banque russe VTB prête par "erreur" 10,5 milliards d'euros

La banque russe VTB prête par
Jeu 29 Nov 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Economie

Le deuxième groupe bancaire russe, VTB, a attribué par erreur un prêt de plus de 800 milliards de roubles (10,5 milliards d'euros) à la Centrafrique, a fait savoir la banque en réponse aux révélations de plusieurs médias.   "Il... Lire la suite >

Éthiopie : une ancienne opposante à la tête de la Commission électorale

Éthiopie : une ancienne opposante à la tête de la Commission électorale
Sam 24 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

La vague de féminisation du pouvoir éthiopien se poursuit avec la nomination de Birtukan Mideksa à la tête de la Commission électorale. Elle est attendue dans la préparation des prochaines élections en 2020.   Figure charismatique de l'opposition... Lire la suite >

RD Congo - Alain Shekomba : « On s'achemine vers des élections qui ne régleront pas la crise de légitimité »

RD Congo - Alain Shekomba : « On s'achemine vers des élections qui ne régleront pas la crise de légitimité »
Sam 24 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Politique

ENTRETIEN. La campagne électorale a officiellement débuté ce jeudi 22 novembre dans un climat de division et de tension autour de la machine à voter. Alain Shekomba s'est confié au Point Afrique sur cette question loin d'être réglée.   Le... Lire la suite >

Elections en RDC: le dauphin de Kabila, Ramazani, présente son programme

Elections en RDC: le dauphin de Kabila, Ramazani, présente son programme
Mer 21 Nov 2018 | Source : slateafrique.com ... | dans Politique

Le candidat du président sortant de la RDC Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, a promis lundi 86 milliards de dollars pour le développement du pays sur cinq ans, en présentant son programme pour l'élection présidentielle prévue le 23 décembre.   "Moi... Lire la suite >

Étudiants africains en France : ce qui va changer

Étudiants africains en France : ce qui va changer
Mer 21 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

Hausse des frais d'inscription, bourses, visas facilités... Le gouvernement français veut attirer toujours plus d'étudiants étrangers, mais change de paradigme.   Édouard Philippe, le Premier ministre français, a beau citer Alain Mabanckou,... Lire la suite >

Union africaine : plus de pragmatisme et d'indépendance ?

Union africaine : plus de pragmatisme et d'indépendance ?
Lun 19 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Diplomatie

C'est une forte volonté de réformer l'Union africaine qui a marqué la présidence du Rwandais Paul Kagame. Qu'en restera-t-il à l'issue de ce sommet d'Addis-Abeba ouvert ce samedi ?   Il reste peu de temps au président rwandais... Lire la suite >

Mali : quelle sécurité pour Gao ?

Mali : quelle sécurité pour Gao ?
Lun 19 Nov 2018 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

REPORTAGE. Alors que la ville de Gao est surmilitarisée, les attentats continuent d'y sévir. Celui survenu lundi dernier conduit à s'interroger sur les inacceptables failles de son dispositif de sécurité.   Une très puissante déflagration.... Lire la suite >

Libye : la guerre de l'ombre entre la France et l'Italie

Libye : la guerre de l'ombre entre la France et l'Italie
Sam 17 Nov 2018 | dans Politique

Une conférence internationale sur l'avenir de la Libye se tient depuis lundi à Palerme. D'ores et déjà, ses résultats sont menacés par la rivalité franco-italienne.   Le feu couvait depuis l'an dernier. Mais depuis l'arrivée... Lire la suite >

Parmi les dix villes les plus menacées par le changement climatique, huit sont en Afrique

Parmi les dix villes les plus menacées par le changement climatique, huit sont en Afrique
Sam 17 Nov 2018 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Bangui, en Centrafrique, Monrovia, au Liberia, et Mbuji-Mayi, en RDC, sont les trois villes les plus à risque.   Les menaces liées au changement climatique font peser un risque « extrême » aux deux tiers des villes africaines, en raison de la hausse de... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Côte d'Ivoire: Réjouissances populaires
Mar 29 Mai 2018 | dans: Culture d'ici et d'ailleurs

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS