NewAstv, plus qu'un médium, un compagnon
New AsTV: Une bonne communication gr√Ęce au professionnalisme d'une √©quipe
New AsTV: Vous y êtes, ne naviguez plus
New AsTV pour mieux communiquer en diplomatie
New AsTV: Savourez votre plaisir à communiquer
New AsTV: Ne vous en laissez pas compter
New AsTV: Vous √™tes au cŇďur de l'√©v√©nement
New AsTV, et la coopération bilatérale devient facteur de développement des peuples
New AsTV: Notre concept, la communication en partage
New AsTV: Partenaire au développement culturel africain

Angola-France : les enjeux d'une rencontre


Angola-France : les enjeux d'une rencontre
Les présidents français et angolais, Emmanuel Macron et João Lourenço, ce 28 mai 2018 à Paris. | PHOTO: Ludovic Marin / AFP
Contraint à la diversification économique, l'Angola est en quête de nouveaux investisseurs que son président, João Lourenço, est venu chercher à Paris en clarifiant sa position sur la RDC.
 
Cinq jours après la visite du président rwandais Paul Kagame, Emmanuel Macron a reçu ce lundi son homologue angolais, João Lourenço. Après des rendez-vous à l'Unesco puis à l'École polytechnique dans la matinée, le nouveau président angolais élu en septembre dernier a échangé ce lundi après-midi avec plus de 80 entreprises françaises. Une visite qui intervient sur fond de crispation diplomatique, après les propos, mercredi dernier, du président français soutenant une « initiative » – non dévoilée – de l'Union africaine sur la RDC et soutenue par l'Angola. Une déclaration qui a suscité la colère à Kinshasa. Le porte-parole du gouvernement Lambert Mende a d'ailleurs réclamé des explications. « Nous ne reprochons rien au président français, Emmanuel Macron. La question consiste à savoir ce qui a bien pu être dit entre lui et le président du Rwanda concernant la RDC sans que nous le sachions », a déclaré M. Mende.
 
Le dossier congolais largement commenté
 
Si la question est sensible, c'est parce que l'Angola cherche à avoir de l'influence au sein de l'Union africaine sur le dossier congolais. Un rôle qui s'explique de par l'histoire du pays avec son voisin direct. « L'ancien président José dos Santos avait soutenu Laurent-Désiré Kabila dans son accession au pouvoir, explique Didier Péclard, enseignant-chercheur à l'université de Genève, auteur de nombreux ouvrages sur l'Angola. Il y a eu une certaine proximité entre Luanda et Kinshasha pendant des années. Mais ce lien s'est peu à peu étiolé à cause des conflits liés à l'exploitation des mines de diamants à la frontière, et de la crise au Kasaï, qui a poussé des milliers de réfugiés congolais vers l'Angola. Une animosité que José dos Santos n'a pas réussi à apaiser : « Il n'avait pas la carrure d'un faiseur de paix sur le continent », explique-t-il.
 
Aujourd'hui, João Lourenço « joue la carte de l'Union africaine ». « Nous n'avons pas la prétention d'intervenir sur des sujets internes à la RDC, a-t-il d'ailleurs affirmé aujourd'hui en conférence de presse. Mais nous conseillons l'application des accords de la Saint-Sylvestre qui prévoient des élections […] sans le président actuel. » « Ces conversations avec les présidents Paul Kagame et Emmanuel Macron ne se font pas en secret », a-t-il ajouté, en réponse à Kinshasa. Le président angolais a d'ailleurs assuré qu'une rencontre avec Joseph Kabila était prévue dans les prochains jours.
 
Le plan de João Lourenço pour l'économie
 
Mais, au-delà de la RDC, d'autres sujets ont été mis sur la table des discussions entre les deux chefs d'État, et notamment le renforcement des relations économiques entre les deux pays. L'Angola, deuxième producteur de pétrole du continent, traverse en effet une crise sans précédent depuis 2014 et la chute du cours de l'or noir. Une situation économique difficile qui a eu pour conséquence la baisse significative des importations françaises, l'État angolais n'étant plus en mesure d'honorer ses factures. Pour sortir de ce marasme, le Parlement a ainsi adopté une loi la semaine dernière allégeant les contraintes entre investisseurs étrangers et locaux, et facilitant l'obtention de visas pour les entrepreneurs et les salariés. Des règles nouvelles qui s'appliqueront à tous les secteurs… excepté ceux du pétrole, des mines et de la finance.
 
En effet, le gouvernement angolais a mis le cap sur la diversification de son économie, même si « ce discours n'est pas nouveau, les enjeux aujourd'hui sont considérables, affirme Didier Péclard. Car l'Angola peine à attirer les investisseurs étrangers depuis 2014 ». Ce lundi, des accords ont donc été signés dans ce sens. « Une convention » s'appliquant au secteur de l'agriculture, « d'un montant de 100 millions de dollars », a été approuvée avec l'engagement de l'Agence française de développement (AFD), a déclaré Emmanuel Macron. Le gouvernement cherche à développer significativement l'agriculture, car c'est un secteur dont dépend une très large portion de la population angolaise. Pourtant, aucun investissement n'y avait été fait depuis des années. Autre secteur dans la ligne de mire de João Lourenço, celui de l'industrie au sens large. « Aucune industrie de transformation des matières premières n'existe en Angola. Le pays importe tout », déplore le chercheur.

 Commentaires

LIRE AUSSI...

Le saxophoniste Manu Dibango est mort des suites du Covid-19, annoncent ses proches

Le saxophoniste Manu Dibango est mort des suites du Covid-19, annoncent ses proches
Mar 24 Mar 2020 | dans Culture

Le 18 mars, un communiqué publié sur sa page Facebook annonçait son hospitalisation, à la suite d’une infection par le coronavirus.   Ses fans l’appelaient « Papa Manu », « Le Doyen » ou simplement « Manu ». ... Lire la suite >

RDC: l'ex-ministre de la Santé Oly Ilunga condamné pour détournement de fonds

RDC: l'ex-ministre de la Santé Oly Ilunga condamné pour détournement de fonds
Mar 24 Mar 2020 | Source : rfi.fr ... | dans Autres Actus

En République démocratique du Congo (RDC), l’ancien ministre de la Santé Oly Ilunga Kalenga et son ancien conseiller financier Ezechiel Mbuyi Mwasa ont été condamnés ce lundi 23 mars à cinq ans de travaux forcés pour le détournement... Lire la suite >

Lutte contre le terrorisme en Afrique : ¬ę La France et les Etats-Unis sont de moins en moins align√©s ¬Ľ

Lutte contre le terrorisme en Afrique : ¬ę La France et les Etats-Unis sont de moins en moins align√©s ¬Ľ
Mar 04 Février 2020 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Pour Elie Tenenbaum, chercheur à l’IFRI, Washington est moins préoccupé par la menace terroriste que par la présence de la Chine et de la Russie sur le continent.   La ministre française des armées, Florence Parly, a annoncé dimanche... Lire la suite >

Ces millions de dollars que la Libye perd du fait des blocus pétroliers

Ces millions de dollars que la Libye perd du fait des blocus pétroliers
Mar 04 Février 2020 | Source : lepoint.fr ... | dans Economie

PERTE. Fermeture des champs pétrolifères et blocus des ports ont entraîné une perte de plus de 560 millions de dollars, selon la National Oil Corporation.   Au-delà des graves conséquences sur la vie des Libyens, la guerre qui sévit dans... Lire la suite >

L'enlisement français au Sahel questionné

L'enlisement français au Sahel questionné
Ven 24 Jan 2020 | Source : lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Les mesures annoncées lors du sommet de Pau autour du G5 Sahel suffiront-elles à ramener la paix dans la région ? Éléments de réponse.     Lors du sommet qui s'est tenu à Pau le 13 janvier 2020, date du septième... Lire la suite >

¬ę Au Burkina, la chefferie traditionnelle peut restaurer le dialogue et la coh√©sion sociale ¬Ľ

¬ę Au Burkina, la chefferie traditionnelle peut restaurer le dialogue et la coh√©sion sociale ¬Ľ
Ven 24 Jan 2020 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Titinga Frédéric Pacéré est l’un des premiers signataires de « l’Appel de Manega » pour « la paix et la réconciliation » d’un pays durement frappé par les violences djihadistes.     Un dicton... Lire la suite >

Cameroun : Paul Biya reprend l'initiative en libérant le chef de l'opposition

Cameroun : Paul Biya reprend l'initiative en libérant le chef de l'opposition
Dim 06 Oct 2019 | Source : lepoint.fr ... | dans Autres Actus

ANALYSE. Après avoir fait preuve d'intransigeance, le chef de l'État, qui vient d'ordonner la libération de son principal opposant Maurice Kamto et de ses partisans, ainsi que celles de détenus liés à la crise anglophone, semble jouer l'apaisement.   En... Lire la suite >

Le Burkina Faso au bord de l’effondrement

Le Burkina Faso au bord de l’effondrement
Dim 06 Oct 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

Une grande partie du territoire échappe désormais au contrôle de Ouagadougou qui commence à peine à sortir du déni face à la multiplication des attaques des groupes armés et des milices dites « d’autodéfense ».   Il... Lire la suite >

Au Burkina Faso, des milliers d’écoles privées de rentrée à cause du terrorisme

Au Burkina Faso, des milliers d’écoles privées de rentrée à cause du terrorisme
Dim 15 Sep 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Société

L’Afrique fait sa rentrée (4). Depuis 2014, le pays est touché par des attaques de plus en plus nombreuses et meurtrières qui ont mis au chômage forcé plus de 9 000 professeurs.     Un petit cahier rouge est posé à côté... Lire la suite >

Affaire des 15 millions de dollars en RDC: malaise à la présidence

Affaire des 15 millions de dollars en RDC: malaise à la présidence
Dim 15 Sep 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Economie

C’est un pavé dans la mare de la rentrée politique congolaise. Depuis plusieurs semaines, l’affaire dite des « 15 millions » de dollars présumés disparus des comptes du Trésor défraie la chronique en RDC et éclabousse la présidence... Lire la suite >

Burkina : Diendéré et Bassolé, le sabre et le velours de Compaoré

Burkina : Diendéré et Bassolé, le sabre et le velours de Compaoré
Mar 03 Sep 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

L'un a servi dans les armes, l'autre dans la diplomatie : condamnés respectivement lundi à 20 et 10 ans de prison au terme du procès du putsch raté de 2015 au Burkina Faso, Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé, généraux aux personnalités... Lire la suite >

Afrique du Sud: la fièvre xénophobe sème le chaos à Johannesburg

Afrique du Sud: la fièvre xénophobe sème le chaos à Johannesburg
Mar 03 Sep 2019 | Source : RFI Afrique ... | dans Société

En Afrique du Sud, ces dernières heures ont été marquées par la violence contre les ressortissants étrangers (africains). Depuis dimanche 1er septembre, des centaines de magasins ont été vandalisés et on compte trois morts, selon autorités... Lire la suite >

Gabon - Demande d'expertise médicale : un peu d'air pour Ali Bongo

Gabon - Demande d'expertise médicale : un peu d'air pour Ali Bongo
Ven 23 Aoû 2019 | Source : afrique.lepoint.fr ... | dans Autres Actus

La juge chargée d'examiner la demande d'expertise médicale formulée par l'opposition gabonaise pour évaluer la capacité du président Ali Bongo à gouverner après son AVC a été suspendue de ses fonctions.   Paulette... Lire la suite >

Au Burkina Faso, l’armée démunie face au péril djihadiste

Au Burkina Faso, l’armée démunie face au péril djihadiste
Ven 23 Aoû 2019 | Source : lemonde.fr ... | dans Autres Actus

Selon le dernier bilan, 24 militaires ont péri, lundi, dans une attaque perpétrée contre une caserne dans la province du Soum.   L’armée du Burkina Faso a connu, lundi 19 août, sa journée la plus noire depuis que ce pays d’Afrique ... Lire la suite >

Gouvernement nigérian: on prend les mêmes et on recommence

Gouvernement nigérian: on prend les mêmes et on recommence
Lun 05 Aoû 2019 | Source : slateafrique.com ... | dans Autres Actus

Le président nigérian Muhammadu Buhari, élu à 76 ans pour un second mandat en février, n'a toujours pas de gouvernement, mais les noms qu'il a soumis au Parlement pour approbation la semaine dernière suscitent déjà la polémique.   Ainsi... Lire la suite >

Du franc CFA à l'éco: l'avenir incertain de la future monnaie ouest-africaine

Du franc CFA à l'éco: l'avenir incertain de la future monnaie ouest-africaine
Lun 05 Aoû 2019 | dans Economie

En théorie, la nouvelle monnaie de la Cédéao, baptisée éco, doit entrer en circulation en 2020. Mais c’est sans compter les difficultés inhérentes à sa mise en place, et aussi les réticences de certains pays de l’UEMOA à... Lire la suite >

Vidéo à ne pas rater

Election au PDCI-RDA/ L?appel de Dimbokro
Ven 22 Déc 2023 | dans: Objectif D√©veloppement

Nos Partenaires

NOUS SUIVRE

Qui Sommes-Nous?

New AsTV Le développement par la coopération   Servir de canal numérique au développement de l'Afrique par la coopération. Telle est la vision de New AsTV. De fait, nous nous sommes laissés guider par les relations que l'Afrique...

Lire plus

Contacts

Newsletter

FLASH INFOS